CRÉATEUR DE SOLUTIONS ÉCOLOGIQUES
EN FROID INDUSTRIEL

04 37 43 20 00

info@a2p.eu

L’interdiction des fluides frigorigènes HFO et HFC dans les applications frigorifiques est en marche !

Profonde révolution dans le monde du froid industriel

Nous savons tous que l’Europe est dans une démarche d’arrêt programmé des réfrigérants de type HFC, mais de nouvelles actions sont en cours et pourraient mener à la suppression des HFC et HFO

5 états européens engagés (l’Allemagne, les Pays Bas, le Danemark, la Suède, la Norvège) lancent une proposition de restriction commune dans le cadre du règlement européen REACH. D’ici juillet 2022, elle devrait être soumise à l’Agence Européenne des produits chimiques. Cette proposition cible, bien sûr, toutes les substances de groupe CF2 ou CF3, que l’on trouve dans les réfrigérants de type HFC et HFO.

Cette restriction viserait la fabrication, la mise sur le marché et l’utilisation de toutes les substances alkyles per-et polyfluorées (PFAS).

Tous les produits ayant un groupe CF2 ou CF3 sont inclus dans cette proposition de restriction, cela concernerait donc les gaz fluorés HFC et HFO considérés comme pouvant présenter des risques en cas de fuite dans l’atmosphère.

Qu’est-ce que les alkyles per – et polyfluorées – PFAS ?

Les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (PFAS) forment un groupe de plus de 4700 composés chimiques.

Les PFAS sont des molécules utilisées dans de nombreuses applications industrielles et produits d’usage courant (vêtements, chaussures, tissus, tapis, moquettes, emballages en papier et carton pour contact alimentaire, revêtement anti-adhésif). Elles entrent également dans la composition des mousses anti-incendie, des isolants de fils électriques, des cires, des vernis et peintures, des produits nettoyants et de certains pesticides.

Les substances perfluorées présentent un caractère persistant dans l’environnement. Elles migrent dans l’air, la poussière, l’alimentation, les sols et l’eau. Ce sont des substances que l’organisme élimine très lentement.Les PFAS sont notamment de grands perturbateurs endocriniens.

Alerte aux gaz fluorés

Les HFC comptent pour un peu plus de 5% des émissions de gaz à effet de serre de la France.

La réglementation F-Gaz (517/2014/UE) entre dans la phase de restriction drastique des volumes mis sur le marché: les prix flambent et les risques de pénurie sont très réels. Le gouvernement discute sur la date d’application d’une taxe HFC au 1er janvier 2023.

Par ailleurs, l’utilisation des HFO et des HFC est pointée du doigt par les écologistes de par l’acide trifluoroacétique (TFA) qui peut en découler et qui est toxique pour la planète. Cela va bien au-delà des k’approche réchauffement climatique.

Une enquête de consultation de toutes les parties prenantes est en cours.

Pour combien de temps encore les fluides frigorigènes de type HFC seront-ils utilisés en froid process ?